By PLAVEB
illustration

Devenir journaliste

Envoyer
Partager

"Dans le journalisme la concurrence est rude, il y a peu de places, il faut donc être bien passionnée !"

 

devenir_journaliste_metier_bien_s_orienter_louise_ekland

Nombre d'entre vous ont déjà pensé au journalisme et savent que les places sont chères pour ce métier passionnant. Elles le sont d'une part pour intégrer les IUT ou les écoles spécialisées, mais elles le sont aussi ensuite pour trouver un stage ou un premier emploi au sein d'une rédaction. 

 

A ce sujet, de nombreux témoignages ont déjà été publiés sur les formations et les parcours types pour y parvenir.

 

On retrouve d'ailleurs sur la toile pas mal de conseils que des professionnels donnent aux jeunes qui se demandent encore comment ils vont bien pouvoir s'y prendre pour réaliser leur rêve : devenir journaliste.

 

Chez biensorienter.com, nous nous intéressons également aux parcours atypiques, certes minoritaires, mais qui prouvent qu'avec de la volonté, un peu de chance et un bon relationnel on peut aussi parvenir à ses fins...

 

Cette semaine nous avons donc rencontré Louise Ekland, journaliste entre autres chez BFM TV et France Télévisions.  

 

- Bonjour Louise, pourrais-tu nous présenter ton parcours scolaire ?

 

J’ai fait des études de comédie musicale à Londres dans l'une des meilleures écoles : « Laine Theatre Arts ». J’y ai passé 3 ans pour me former en classique, moderne, jazz, claquettes, comédie, chant, anatomie, etc.

Mes années étudiantes ont vraiment été superbes, si vous avez déjà vu le film « Fame », mon école était vraiment comme ca ! J’ai fini par obtenir mon diplôme de comédie musicale ainsi qu'une qualification de prof de classique, moderne et claquettes : donc rien à voir avec le journalisme !

 

A la suite de cela, je suis partie en tournée avec la comédie musicale « Grease », j’ai aussi fait des spectacles de Shakespeare en version comédie musicale « Le songe » et « Macbeth », et je suis ensuite arrivée en France pour travailler entre autre sur « Emilie Jolie », le spectacle de Philippe Chatel.

On m’a alors demandé de faire de la présentation en Anglais pour une émission produite en France et diffusée en Angleterre.

J’ai aimé cette expérience mais je ne voulais pas faire de la présentation simple ! Je voulais explorer le journalisme.

C'est à ce moment que tout s'est enchainé : Game One, M6, Direct 8 et enfin BFM où je me forme depuis 3 ans en tant que journaliste !

Il faut tout faire à BFM : réalisation de sujet, programmation, présentation, montage.

Autant dire que c’est très complet, j’ai découvert le métier en 2006 et aujourd’hui j’adore mon boulot !

 

 

- A l’époque avais-tu pensé à faire du journalisme en presse écrite ou radio ? Pourquoi avoir choisi la télévision ?


Évidement je ne pourrais pas travailler dans la presse écrite car j’ai commencé à apprendre le français il y a seulement 10 ans et je fais plein de fautes de Français (même si j’ai écrit une chronique quotidienne pour le journal METRO dans le cadre du festival de Cannes). En revanche, le fait d’être bilingue est un énorme avantage !

S'agissant de la radio, c’est un média que je connais à peine, j’ai travaillé sur Europe 1 sport pour la revue de presse sportive en matinale. Je l'ai faite 2 mois puis j’ai enchaîné sur BFM. C’était sympa mais j’aimerais plus faire de la culture à la radio.

 

 

- A ce propos, quelles sont selon toi les différences majeures entre le métier de journaliste radio et celui de journaliste TV ?


Je ne connais pas assez sur la radio pour te répondre ! Je sais juste qu'en tant que présentatrice pour la télé, il faut tenir compte de pas mal de critères comme l’aspect, les fringues, le maquillage, la coiffure... et il ne faut pas trop tirer sur la corde au niveau fatigue car ça se voit tout de suite !

Avec la télé on ne peut pas parler d’un sujet sans images et c'est ce que j’aime : la mise en image. Avec la radio il y a évidemment plus de possibilités !

 

 

- Actuellement pour quels types de sujets et émissions travailles-tu ? Quelles y sont tes missions ?

 

Je travaille au sein du service culture à BFMTV du lundi au jeudi où je fais un sujet par jour sur une pièce de théâtre, une sortie d’album, un one man show, les concerts de malades, les sorties de bouquins !

Je travaille aussi sur « Coté Match », une émission sur les paris sportifs sur France 2 avec Laurent Luyat, Manu Petit, Didier Roustan, Basile Boli, Xavier Gravlaine …

En plus de tout ça, je travaille de janvier à mai depuis 3 ans pour France 4 avec Laurent Luyat sur « FA cup le mag ».

Et enfin bien sûr, « Louise Contre-Attaque » une émission sur les festivals de musique (Printemps de Bourges, Solidays, Francofolies) que je présente depuis 3 ans sur France 4.

 

 

- Quels sont selon toi les meilleurs parcours, formations  pour devenir journaliste ?


Alors, je ne suis pas forcément la bonne personne à qui demander ! Il y a une douzaine d’écoles reconnues par la profession dont l'ESJ de Lille et le CFJ de Paris. C’est toujours mieux de faire ce type d'écoles car les parcours comme le mien sont très atypiques, j’ai eu énormément de chance !

 

 

- Justement, si tu devais donner un conseil à un jeune au sujet de son orientation, que lui dirais-tu ?


Dans le journalisme la concurrence est rude, il y a peu de places, il faut donc être bien passionnée !

Dans la présentation il y a encore moins de places. Tu peux être "saveur du mois" et puis plus rien... donc ne jamais prendre la grosse tête car le vent peut très vite tourner.

Cela étant dit cela reste un beau métier !

 

 

- Pourrais-tu nous dire quel est le souvenir le plus marquant de ta carrière ?


J’ai eu la chance de faire plein de choses différentes !

J’adore faire les festivals pour France 4, c’est énorme 2 heures de direct avec des artistes extras sur le plateau !

Il y a eu l’année dernière plus de 77 000 personnes devant la scène des Francofolies de La Rochelle ! ENORME, quelle ambiance !

Sinon, j’ai aussi interviewé STING : quel monstre sacré et quel gars cool, c’était enormous !!

 

 

- Tu viens de Liverpool, aimerais-tu présenter une émission consacrée aux Fab Four ?

 

J’adore les Beatles, je suis une passionnée de musique, mais je trouve que le sujet a été fait et refait !

En revanche, j’aimerais bien présenter une émission qui mélange découverte, musique et voyage... c’est mon but dans un futur proche et je travaille d’ailleurs dessus !

 

 

- Comment aimerais-tu conclure cette interview ?

 

J’ai du taf donc je vous laisse sinon je vais rentrer tard, et avec le planning un peu chargé que j’ai, chaque instant de repos est à prendre !!! SALUT !

 

 

 

Propos recueillis par Edouard Brisson