By PLAVEB
illustration

La réforme du lycée : toutes les clefs

Envoyer Imprimer
Partager



Trois principes-clefs pilotent la réforme du lycée : mieux orienter, mieux accompagner et mieux préparer.

 Quels changements faut-il alors prévoir ?

logo_education-nationale

 

 

 

 

 

Mise en œuvre dès septembre 2010 pour la seconde, septembre 2011 pour la première et septembre 2012 pour la terminale, la réforme du lycée se traduit par différentes transformations.

 

 

D'abord, la classe de seconde devient une véritable

« classe de détermination ».

 

Lors de son inscription pour la seconde, l’élève de 3e doit choisir au moins deux enseignements d’exploration.

 

Le premier est obligatoirement consacré à la découverte de l'économie, le second est à choisir parmi une liste pré-établie de 12 spécialités différentes : santé et social, biotechnologies, création et activités artistiques, sciences de l'ingénieur...

 

 

Parmi ces 12 spécialités au choix, 3 représentent un volume horaire important : éducation physique et sportive, création et culture design et arts du cirque.


Si l'élève choisit l’une de ces 3 spécialités, il devra alors se limiter à un seul de ces enseignements d'exploration, sinon il pourra en choisir 1 voir 2 parmi les 9 restantes.


Par ailleurs, notons que l’enseignement d'une seconde langue vivante est intégré aux enseignements communs de la classe de seconde.

 


En première, ces derniers sont portés à environ 60 % de l’emploi du temps afin de faciliter les éventuels changements de filière.

De plus, des stages « passerelle » sont proposés aux élèves qui veulent changer de voie. Il s'agit de compléments d’enseignement dont bénéficiera le lycéen qui, par exemple, veut passer du lycée général et technologique au lycée professionnel.

Des stages de remise à niveau sont par ailleurs organisés pour éviter les redoublements.

 

 

En terminale, l’objectif global est de mieux se préparer aux méthodes de travail de l’enseignement supérieur. Un tutorat est également mis en place, de la seconde à la terminale, afin d'aider l'élève dans ses choix.

Il est assuré par les enseignants, les documentalistes ou les CPE.

 

Du côté de l'accompagnement, le lycéen bénéficie désormais de deux heures hebdomadaires de soutien personnalisé, réalisé par les enseignants.

Enfin, afin de mieux s’adapter à son époque, le lycée favorise l’apprentissage des langues étrangères ; les enseignements de langues vivantes sont dorénavant dispensés en groupes de compétences et chaque élève a un correspondant étranger.

 

L'accent est également mis sur la culture : un professeur « référent culture » anime la vie culturelle de l'établissement. Au programme : séances de cinéma, partenariats avec des structures culturelles, etc.

 

 

Pour en savoir plus :

 

Le site du Ministère de l’Éducation nationale

Nouveau lycée 2010