Polytech Nantes

Envoyer Imprimer
Index de l'article
Polytech Nantes
Ecole d'ingénieur universitaire
Admissions Polytech Nantes
Débouchés professionnels
Ecoles d'ingénieur en France
Toutes les pages
Partager

En cette fin du mois de juillet 2010, nous arrivons à Polytech Nantes sur le campus de la Chantrerie.

Période de vacances oblige, l’école est quasi-vide.


jp_GUEDON_POLYTECH_NANTES

Nous allons donc en profiter pour visiter les lieux et à cette occasion c’est Jeanpierre Guédon, responsable du recrutement et des admissions, qui nous reçoit.

 

Un bref tour d’horizon nous rappellera l’histoire de l’école et comment elle est née de la fusion de l’ESA-IGELEC (sise à Saint Nazaire), l’IRESTE et l’ISITEM anciennes écoles universitaires dont les noms ont été conservés pour nommer les différents bâtiments répartis sur le campus Chantrerie où sont dispensés les cours.

 

C’est en 2000, sous l’impulsion de Bernard Remaud, actuel président de la Commission des Titres d’Ingénieurs, que le projet Polytech voit le jour à Nantes.

 

A cette époque, c’est la première des Ecoles Polytechniques Universitaires créées. Suivra ensuite la mise en place du réseau Polytech qui dénombre aujourd’hui 12 écoles réparties sur toute la France.

 

Afin d’en savoir un peu plus sur la vie de l’école nous décidons d’interroger notre hôte.

 

 

- Jeanpierre Guédon pourriez-vous vous présenter et nous expliquer quelles sont vos fonctions au sein de Polytech Nantes ?

 

- A vrai dire j’ai plusieurs casquettes :

 

  • je suis professeur d’informatique à Polytech Nantes, Administrateur de l’université de Nantes et responsable de la filière informatique de l'Université
  • je suis responsable du recrutement pour l’ensemble de l’école Polytech Nantes
  • je suis également chercheur dans le domaine de l’imagerie
  • enfin je m’occupe de l’égalité des chances pour l’école

 

 

- Quel a été votre parcours étudiant et professionnel ?

 

- J’ai une maîtrise d’informatique (master 1) à la suite de laquelle j’ai passé un DEA (master 2) et une thèse à Centrale Nantes.

Je suis ensuite allé travailler 2 ans pour le gouvernement américain à la FDA en imagerie médicale.

Après ces 2 années je suis rentré en France pour enseigner à l’université.