Audencia Nantes, école supérieure de commerce

Envoyer Imprimer
Index de l'article
Audencia Nantes, école supérieure de commerce
Ses actions dans l'Ouest
Ses relations avec les entreprises
Admissions à Audencia
Comment choisir son école de commerce ?
Le parcours de Jean Charroin
Toutes les pages
Partager

 

Audencia et WWF France signent un partenariat stratégique et innovant afin de former des managers responsables.


WWF France, dirigé depuis 2009 par Isabelle Autissier souhaite ainsi développer des opportunités de partage de compétences.

 

 

Audencia Nantes ecole de management business school

Un partenariat autour de deux chantiers 

 

  • le développement par Audencia de contenus et de méthodes pédagogiques innovants afin de garantir l’intégration des enjeux environnementaux dans le programme Grande Ecole. 

 

  • afin d’être exemplaire en matière d’écologie, Audencia va travailler avec le WWF-France et identifier des mesures prioritaires permettant de diminuer son empreinte sur l’environnement.

 

Par ailleurs, sensibiliser des étudiants aux questions d’écologie et de responsabilité permettra sans doute de révéler des vocations en matière de « green business ».

 

C’est une école dont le nom mélange savamment audace et écoute qui a compris qu’il fallait s’adapter aux évolutions du marché de l’emploi afin d’offrir des formations adaptées et innovantes aux jeunes diplômés.

 

 

Jean Charroin, Directeur Général Adjoint d’Audencia Nantes nous a reçus afin de nous expliquer quelles sont les ambitions de l’école et comment elle se positionne vis-à-vis du marché de la formation initiale et de l’international, véritable axe de développement pour les écoles de commerce françaises.

 

Mais avant cela, revenons sur le partenariat signé avec WWF.

 

- Bonjour Jean Charroin, le partenariat qu’Audencia vient de signer avec WWF est-il le reflet de l’émergence de certains métiers ?

Jean_Charroin

 

- Il est vrai que certains de nos étudiants ont un attrait pour des métiers tels que le management public, le management culturel, les institutions culturelles, c’est indéniable.

 

Cependant il ne faut pas oublier une chose, c’est que nous formons avant tout des personnes qui vont s’orienter vers des fonctions « plus traditionnelles » telles que le commerce, la finance, et la gestion des entreprises. C’est tout à fait normal car c’est notre finalité première.

 

Mais en matière de métiers émergents nous nous intéressons à des thématiques comme le green business, d’où l’enjeu d’un partenariat avec le WWF.