MÉTIER : PRODUCTION AUDIOVISUELLE

Envoyer Imprimer
Index de l'article
MÉTIER : PRODUCTION AUDIOVISUELLE
Témoignage d'Amélie Garraud
Toutes les pages
Partager

 metier_production_audiovisuelle

 

 

 

 

Fonction : Chargé(e) de production audiovisuelle

 

Secteur d’activité : Médias – Audiovisuel – Télévision

 

Niveau d’études requis : Bac + 4  (Bac + 2 minimum pour un poste d’assistant)

 

Diplômes requis  : Si possible orienté communication et/ou audiovisuelle, ou généraliste avec une spécialité en communication ou audiovisuelle

 

Expérience souhaitée  : Une première expérience de 2-3 ans en tant qu’assistant de production. Connaissance des médias souhaitée

 

Salaire à l’embauche : 28 000 – 35 000 € bruts par an

 

Nombre de postes proposés dans l’entreprise  : Aucun

 

Présentation du métier, les missions et activités  :

 

- Production : expertise de projets, animation de comités de production, montage financier, recherche éventuelle de financements, pilotage des ressources (humaines, administratives, matérielles, logistiques), suivi du tournage - Post-production : gestion de la copie finale (mise en place et suivi du mixage, du montage, de l'étalonnage).

 

Qualités humaines requises  : Réactivité, organisation, ténacité, flexibilité dans les horaires de travail, disponibilité, grande écoute

 

Compétences requises  : Permis B très utile, voire obligatoire, connaissance de plusieurs langues appréciées, savoir gérer plusieurs choses en même temps, être autonome et adaptable

 

Environnement du poste  : L’audiovisuel, contacts réguliers avec des techniciens intermittents (monteurs, journalistes, chef opérateurs, ingénieurs du son…) et des auteurs et réalisateurs

 

Points forts  : Films très variés, rencontres riches avec réalisateurs et techniciens, Suivi de projet de A à Z. Grande satisfaction une fois les films finis

 

Points faibles  : Milieu assez difficile d’accès, il faut essayer de se constituer un réseau. Ambiance de travail stressante.

 

 

Possibilités d’évolution  : Il y a plusieurs possibilités d’évolution, d’une part au même poste mais en variant les secteurs d’activité.

On peut être chargé de production dans une chaine de télévision ou dans une société de production, travailler dans le secteur du documentaire ou du magazine ou des émissions de plateaux.

Après plusieurs années à ce poste, il est possible d’évoluer vers le rôle de directeur des productions puis producteur.

 

 

Lire le témoignage d'Amélie Garraud